Les As français de la Grande Guerre

LASGG

Aperçu de cet Ouvrage

Le 5 octobre 1914, le sergent français Joseph Frantz, aux commandes de son Voisin III et son mécanicien-mitrailleur le caporal Louis Quenault parviennent à abattre un avion allemand près de Reims. La première victoire aérienne est française. Avec elle s’ouvre un nouveau front : celui du ciel. L’aviation fascine et de nombreux jeunes soldats téméraires intègrent cette arme nouvelle. Les pilotes, soutenus par leurs dévoués mécaniciens, rivalisent de courage et d’adresse pour devenir des « as » de l’aviation. Ce statut, réglementé, confère à celui qui l’obtient popularité et respect.

Pendant toute la guerre, le rôle de l’aviation est déterminant sur le plan tactique et les pilotes suscitent l’admiration de l’opinion publique. Les cent quatre-vingt-deux As français sont les sujets de nombreux reportages des opérateurs des sections photographique et cinématographique de l’armée. Leurs images témoignent de la fascination dont ces chevaliers du ciel font l’objet et glorifient leur courage.

84 pages
Format 21 X 21cm
Couverture souple
68 photos

10,00 €

Vous aimerez aussi